• PartnerInGreen

Les bonnes nouvelles écolos de cette année 🌱

Place à un peu de positivité !

Les mauvaises nouvelles nous arrivent en cascade depuis plusieurs mois maintenant en matière d’environnement. Et si nous décidions de voir le verre à moitié plein ? En effet, les bonnes nouvelles existent bel et bien, même si elles ont davantage tendance à passer à la trappe. La session de rattrapage est donc arrivée avec F4A qui vous fait un résumé des meilleures nouvelles écolos de ces derniers mois 🌱


La Croatie interdit les sacs en plastique jetables dès l’année prochaine ! 🛍


C’est une avancée qui peut nous paraître dérisoire dans la mesure où de plus en plus des pays appartenant à l'UE ont banni les sacs en plastique à usage unique depuis longtemps… mais la Croatie s’est enfin lancée dans la suppression prochaine des sacs en plastique. C’est en effet après un vote ayant récolté 75 pour et 43 contre au Parlement qu’une loi a été adoptée pour la gestion des déchets. Ainsi, en 2024, ce sont même les produits dont le capuchon ou le couvercle est en plastique qui seront interdits à la vente. D’autres produits seront bien évidemment concernés par cette mesure comme les cotons tiges, la vaisselle en plastique ou encore les pailles, déjà interdites dans de nombreux pays.


La population de tigres a doublé en 10 ans au Népal ! 🐯


Le Népal a pris le Global Tiger Initiative très au sérieux ! Ce programme de la Banque Mondiale a en effet pour but de sauver les tigres de l’extinction. Le Népal s’était fixé comme objectif de doubler la population de ses tigres sauvages d’ici 2022 : objectif atteint, et même plus tôt que prévu !

Et pour cause, les mesures prises ont été particulièrement efficaces. Il a par exemple été question d’agrandir les parcs nationaux ou encore d’éloigner les populations locales volontaires en leur expliquant que l’Homme et les tigres ne faisaient pas bon ménage. Ceci est notamment le cas lorsque les tigres s’en prennent au bétail des populations environnantes. De plus, les surveillances ont été renforcées au sein des parcs nationaux pour lutter contre le braconnage.


Au vu des clichés pris par les pièges photographiques, les tigres népalais, en plus d’être plus nombreux ont l’air en parfaite santé 🐯


La France avance en matière de bien être animal 🐣


Les mesures prises au cours des derniers mois par la France ont eu le mérite de faire sauter de joie les plus fervents défenseurs de la cause animale. En effet, ce sont la chasse à la glu ainsi que le broyage des poussins qui ont été interdits.


La chasse la glu, bien qu’elle soit une pratique traditionnelle dans le sud de la France, consiste à piéger des oiseaux vivants dans de la glu pour qu’ils servent d’appelant. La tradition, évoquée notamment par les associations de chasseurs, n'a pas été suffisante pour gagner. Il a été admis qu’il était impossible de prévoir que les oiseaux piégés par la glu n’étaient que ceux visés par les chasseurs et que ceux qui étaient ensuite relâchés ne se retrouvaient pas avec de réelles séquelles.


Concernant le broyage des poussins, il prendra fin dès 2022. Cette technique existe notamment en raison du fait que nourrir les poussins mâles n’est pas rentable puisqu’ils ne pourront pas donner d'œufs. Des machines de détection du sexe du poussin ont été mises au point pour déterminer si un oeuf doit être détruit avant d’éclore ou non.


14 pays signent un accord pour lutter contre la surpêche 🐠


L’Australie, le Canada, le Chili, les Fidji, le Ghana, l’Indonésie, la Jamaïque, le Japon, le Kenya, le Mexique, la Namibie, la Norvège, les Palaos et le Portugal : ces pays ont signé un accord il y a quelques mois afin de mettre fin à la surpêche. Ils ont également pour objectif de restaurer les populations de poissons en voie d’extinction et de stopper la pollution des océans par le plastique d’ici 10 ans.


À savoir que ces pays signataires représentent tout de même 40% du littoral mondial !


La pêche électrique enfin interdite en Europe 🐟


C’est fait depuis juillet dernier ! La CEDH a en effet confirmé l’interdiction de la pêche électrique jugée néfaste pour l‘environnement et destructrice pour les fonds marins. Bien qu’interdite en Europe depuis 1998, la pêche électrique a fait l’objet de dérogations à titre expérimental en mer du Nord. Elle consiste à envoyer des impulsions électriques depuis un chalut pour récupérer, en fond de mer, des poissons vivants. Les pêcheurs français notamment soutenaient que cette pratique était destructrice pour la faune et la flore marines.


Des nouvelles comme celles-ci, il nous en faudrait plus souvent, pas vrai ? 😉


gif

Sources :

https://www.croatiaweek.com/croatia-bans-plastic-bags-and-disposable-plastics/

https://www.planet.veolia.com/fr/14-pays-sengagent-peche-durable

https://www.nationalgeographic.fr/animaux/au-nepal-la-population-de-tigres-quasiment-double-en-dix-ans

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/la-chasse-a-la-glu-interdite-par-le-conseil-d-etat-20210628

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-peche-electrique-definitivement-interdite-en-europe-20210415

https://www.capital.fr/economie-politique/la-fin-du-broyage-des-poussins-en-france-1409715


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout