• PartnerInGreen

Que la lumi√®re soit ūüí°

Le 16 mai est depuis 2018 dans plus de 80 pays la Journ√©e Internationale de la Lumi√®re. Son objectif est de sensibiliser le plus grand nombre √† l‚Äôhistoire de la lumi√®re dans la culture, l‚Äôart, l‚Äôhistoire et plus important encore dans le domaine des sciences. En effet, le 16 mai est la date anniversaire de la premi√®re op√©ration au laser r√©ussie, en 1960 par le physicien Theodore Maiman. ūüĎ®‚Äć‚öēÔłŹ


√Ä cette occasion, F4A a voulu parler de la lumi√®re certes, mais dans une d√©marche durable et √©coresponsable. Pollution lumineuse, causes et effets, mais aussi solutions √† ce probl√®me majeur du XXI√®me si√®cle, F4A vous dit tout ūüí°


La base des bases : on √©teint la lumi√®re en quittant une pi√®ce. ūü§Ć


Si ce n’est pas encore un réflexe, profitez de ce 16 mai pour prendre une résolution et commencer à éteindre chaque petite ampoule lorsque vous quittez une pièce. En plus de voir une différence sur votre facture d’électricité, vous contribuez à la préservation de notre planète. Laisser une lumière allumée en dormant par exemple peut même avoir un effet néfaste sur votre santé puisque votre corps produira moins de mélatonine qui est essentielle pour notre organisme. Faire attention à cela, c’est aussi prévenir les risques de tumeurs et de cancers.


La pollution lumineuse, c‚Äôest quoi exactement ? ūüí°


La pollution lumineuse se caractérise par l'excès de lumière artificielle dans nos villes. Elle a des effets néfastes sur l’environnement et particulièrement sur les animaux. Dans les villes situées en bord de mer par exemple, l’excès de lumière désoriente les tortues de mer qui confondent nos lampadaires avec la Lune. Même chose pour les oiseaux qui se trouvent désorientés durant leur période migratoire. Enfin, avec cette lumière permanente, ces volatiles ne font plus la différence entre le jour et la nuit ou encore entre les saisons ce qui peut les perturber pour trouver de la nourriture et même interférer dans leur cycle de reproduction.


Les hommes ne sont pas en reste car l’excès de lumière peut parfois éblouir les automobilistes et provoquer de graves accidents, ou encore dérégler l’horloge biologique et être à l’origine de graves maladies, comme dit précédemment.


Y a-t-il des solutions ? ūüßź


Oui et elles sont simples ! Vous pouvez déjà agir chez vous en éteignant vos lumières lorsqu’elles sont inutiles mais aussi en choisissant des ampoules basse consommation.


En France par exemple, des articles de loi existent afin de limiter cette pollution lumineuse. Il s’agit davantage d’informations préventives pour limiter les nuisances relatives aux éclairages et pour améliorer au mieux la qualité de vie des citoyens.

Il s’agira entre autres de mieux orienter l’éclairage public : diriger une lumière vers le bas est le choix le plus responsable car il permettra de réduire la puissance nécessaire mais aussi de faire des économies d’énergie.


Le plus logique maintenant, il s‚Äôagit bien √©videmment des vitrines de magasins, bureaux ou encore monuments : leurs √©clairages restent bien souvent activ√©s toute la nuit bien que cela soit totalement inutile. √Ä Paris par exemple, ces pratiques sont suppos√©es cesser puisque toutes les lumi√®res doivent √™tre √©teintes entre 1h et 7h du matin. Seuls les monuments comme la Tour Eiffel peuvent rester allum√©s. Certains citoyens prennent d‚Äôailleurs eux-m√™mes l'initiative de parcourir les vitrines de leur ville pour √©teindre l‚Äô√©clairage gr√Ęce √† une manipulation relativement simple qui se fait directement depuis l‚Äôext√©rieur ūü§ę


Vous l‚Äôaurez compris, il est temps d‚Äôagir pour √©conomiser de l‚Äô√©nergie et cesser de consommer tant de lumi√®re de fa√ßon inutile comme c‚Äôest le cas aujourd'hui. Tournons-nous vers des √©nergies vertes et adoptons les bons r√©flexes quotidiens pour limiter la pollution lumineuse tout en √©tant reconnaissant de pouvoir b√©n√©ficier de cette lumi√®re de mani√®re quasi inconditionnelle ūüĒÜ

20 vues0 commentaire